Aller au contenu principal

Alléger les tâches administratives des médecins.

12 octobre 2012

Depuis mon installation dans mon cabinet actuel, dans les années 90, le poids des tâches administratives n’a cessé d’augmenter, réduisant d’autant le temps purement médical.
On en arrive au paradoxe qu’on demande au médecin de déléguer son travail médical à d’autres, alors que lui même doit de plus en plus remplir des papiers divers et variés, dont l’utilité nous échappe souvent parfois.
La question s’est donc posée de savoir s’il était possible de faire des propositions pour alléger ce travail administratif.

On en parle beaucoup. Qu’en pensent les médecins de terrain?
Quelles tâches, comment améliorer ce fardeau?
Vos propositions sont bienvenues…

Publicités

From → pratique

6 commentaires
  1. Bonjour,
    C’est très simple :
    • suppression des ALD (tout le monde à 100%)
    • suppression des certificats pour arrêt de travail inférieur à 7 jours. Suffit que les syndicats négocient ça avec les employeurs.
    • interdiction de tous les certificats qui ne sont pas sur une liste prédéfinie par le Conseil de l’Ordre.
    • paiement à la capitation (moins de compta)
    • union de toutes les caisses d’assurance maladie
    • informatisation correcte de Sesam Vitale et de la caisse unique
    • informatisation correcte des Urssaf et autres CARMF

    Ce sera tout pour aujourd’hui.

    • Beau programme 😉 Est-il réalisable? Ok pour les certificats, peut être les arrêts de travail. Je ne suis pas certaine que la compta soit la charge le plus terrible (même si j’y passe quelques week-ends douloureux chaque année). Je m’adresse à tous les médecins, pas seulement les libéraux. Les salariés ne doivent pas faire de compta, mais se plaignent également de la lourdeur administrative.
      Je ne suis personnellement pas contre les autres propositions, certaines très sensées.
      Si c’est tout pour aujourd’hui, il y en aura d’autres demain? 😉

  2. Docteur Nicolas SALVAN permalink

    Hello,
    pour ma part j’en ai assez de refaire des déclarations de médecin traitant à chaque changement de statut : 16 ans, puis étudiant, puis premier boulot, puis MSA ou RSI, puis retour à la CPAM, tout ça pour le même patient en 3 ou 4 ans !
    Marre de devoir prouver que tel patient ou patiente a bien déclaré son médecin traitant (pour les 1/3payant)
    Marre de tous les « bugs » de la CPAM, du RSI et de la MSA, LMDE, VITTAVI et autres auxquels il faut répondre sans arrêt.
    Marre des refus des médecins conseils (on en a un de la MSA qui refuse systématiquement tous les renouvellement d’ALD) Il faut s’y reprendre à 2 ou 3 fois pour obtenir la prolongation d’ALD Alzheimer ou diabète ! (je croyais que c’était personnel, mais mes collègues ont le même problème avec le même médecin conseil…)
    Bon courage à vous 🙂

    • Merci pour ce catalogue malheureusement non exhaustif de ce qui empoisonne le quotidien d’un certain nombre de médecins 😦

  3. J’avoue être assez mal à l’aise avec cette ritournelle des médecins écrasés sous les paperasses.

    Je souscris totalement aux propositions de Docteur_V, cependant, en toute sincérité, la « paperasse » purement administrative représente, quoi ? 10-15 minutes par jour en moyenne.
    Certes, 10 à 15 minutes pénibles et dont je me passerais bien, mais, quantitativement, ce n’est pas la mort et je ne crois pas que ce soit réellement ça qui permette de dégager significativement du temps médical.

    La « paperasse » qui me prends le plus de temps, c’est de rédiger les courriers, maintenir mes dossiers à jour, compléter les antécédents, planifier les alarmes et les penses-bêtes mais c’est là, me semble-t-il, une tâche qui fait pleinement partie de mon métier de généraliste.

    Au final, je me demande si ces tâches administratives ne pèsent pas plus en terme d’énergie et de crispations que réellement en terme chronologique.

    A la liste de Docteur_V, je rajouterai la création d’un dispositif permettant de ne pas être directement l’employeur de nos secrétaires ou agents d’entretien : payer pour notre personnel, pas de problème, mais gérer les contraintes de l’employeur, bof.

    • Je pense qu’effectivement il existe plusieurs sortes de tâches administratives :
      Liées au dossier medical et au patient (courriers, résultats d’examens etc.), ne pouvant être effectuées que par le médecin, assisté éventuellement par un secrétariat.
      Liées aux relations avec les caisses, bien plus pénibles car sans intérêt pour le médecin, parfois exigées de manière tatillonne injustifiée. Ce sont celles là dont on parle le plus souvent.
      Liées à la gestion du cabinet (salaires secrétaires, factures, etc.) s’ajoutant aux autres et alourdissant la journée.
      Autant les premières sont faites naturellement et dans l’intérêt du patient, autant les suivantes sont mal vécues car ressenties comme imposées et dévoreuses de temps, sans aucun bénéfice pour le patient.
      Merci en tout cas pour ce commentaire réfléchi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :